Jour 7 – Jeudi : Arles, porte de la Camargue

Septième étape de notre visite guidée d’Arles et de ses environs.

Comme tout le monde le sait, Arles est la commune la plus étendue de France. Son territoire, immense, couvre une bonne partie du delta du Rhône et du parc régional de Camargue. La ville entretient donc un rapport particulier avec une nature à la fois sauvage et maîtrisée.

Pour un point de vue historique et ethnographique sur le sujet, direction le Musée de la Camargue, situé à 9kms du centre ville sur la route des Saintes-Maries-de-la-Mer. Logé dans une ancienne bergerie, doté d’une extension contemporaine sur pilotis et d’un observatoire sculptural dessiné par l’artiste japonais Tadashi Kawabata, le musée explore l’histoire de la culture du riz, de l’élevage des taureaux et des chevaux, de la relation entre l’eau et la terre. En sortant, vous pourrez vous lancer sur un petit chemin à la découverte des roubines (petits canaux d’irrigation), des rizières, des roselières et d’une authentique cabane de gardian.

Pour déjeuner, roulez jusque Chez Bob, près de l’étang de Vaccarès, pour déguster une anchoïade maison, de la poutargue ou une côte de taureau cuite devant vous dans la cheminée.

L’après-midi, direction Salin-de-Giraud. Village à la fois rural et industriel, il étonne par ses architectures de brique rappelant les corons du Nord. Ici, ce n’est pourtant pas l’or noir du charbon que l’on extrait du sol, mais l’or blanc du sel, trésor offert par les marais salants, amassé sous la forme d’immenses camelles formant un paysage surréel, aux infinies nuances de blanc, de rose, d’orangé, de gris, de bleus et de verts. En poussant plus loin encore, vous pourrez aller vous étendre sur le sable fin de la plage de Piémanson, la plage d’Arles, où un sentiment de bout du monde vous étreindra à coup sûr.

Si vous préférez continuer tout droit après le Musée de la Camargue, vous atteindrez le village des Saintes-Maries-de-la-Mer. Site de pèlerinage religieux pour les communautés gitanes de l’Europe entière, les Saintes vivent au rythme de l’intense dévotion rendue à leur patronne Sara, servante noire de Marie-Salomé et Marie-Jacobé. Sa statue, revêtue de robes multicolores et de bijoux, est précieusement gardée dans la crypte de l’église fortifiée. Avec ses ruelles encadrées de petites maisons blanches, son port et ses arènes de poche, ses cabanes de gardians et ses plages de sable fin, le village est aussi une jolie station balnéaire aux accents espagnols très dépaysants.

Demain : Arles à la maison

L'hôtel est OUVERT

 
L'hôtel est ouvert du lundi à 15h au vendredi midi.
Les restaurants livrent et font de la vente à emporter.
L'hôtel applique les protocoles sanitaires Covid.

LIRE LA SUITE