Jour 3 – Dimanche : Arles romaine

Troisième étape de notre visite guidée d’Arles et de ses environs.

Le dimanche arlésien ne se prête pas forcément au shopping, alors vous aurez tout le temps d’approfondir vos connaissances sur l’histoire d’Arles à travers la découverte des monuments emblématiques de la ville romaine. Devant l’hôtel de ville, vous aurez déjà admiré la silhouette gracile de l’obélisque, qui est avec celui de la Concorde à Paris le plus ancien de France. Au théâtre antique, se sont deux colonnes monumentales qui s’élancent dans le ciel azur. Autour d’elles se déploient les gradins antiques, qui servent aujourd’hui à accueillir des manifestations traditionnelles comme la fête du costume, les soirées de projection des Rencontres de la photographie, ainsi que des concerts et des séances de cinéma en plein air (qui n’a pas vu un péplum dans le théâtre antique n’a pas goûté pleinement aux joies d’Arles).

Au pied de l’amphithéâtre, vous serez saisis par l’ampleur de cette monumentale couronne de pierres blondes assise au pied du quartier de l’Hauture, dominé par la ravissante église de la Major. Aux Cryptoportiques, structure colossale qui servait de fondation au forum antique et auxquels on accède par le vestibule de l’hôtel de ville (un vrai chef-d’œuvre d’architecture du XVIIe siècle), vous apprécierez la fraîcheur de ces galeries obscures où résonnent les origines de la ville. Enfin, dans les Thermes construits sous l’empereur Constantin, vous aurez un aperçu du raffinement de la culture romaine, qui savait donner aux contingences quotidiennes des cadres architecturaux de toute beauté.

Puis direction le Musée de l’Arles Antique. Pour y accéder, le plus agréable est encore de passer par les quais du Rhône, ou de traverser le charmant quartier de la Roquette. Vos pas vous mèneront naturellement vers la presqu’île où se dresse aujourd’hui, sur les vestiges de l’ancien cirque romain, ce musée à l’architecture contemporaine qui conserve l’une des plus belles collections d’antiques d’Europe. Ce qui fait la singularité de ses collections : toutes les œuvres ont été extraites du sol du pays d’Arles ou des limons du Rhône. Certaines d’entre elles sont exceptionnelles : le buste présumé de César, fondateur de la ville ; le chaland romain de 33 mètres de long, conservé dans un état parfait ; des sarcophages païens et paléochrétiens,magnifiquement sculptés, qui vous permettront de comprendre l’importance de votre destination de demain…

Si votre passion pour l’Antiquité est dévorante, vous pourrez approfondir le sujet en vous rendant à Nîmes pour y explorer la Maison Carrée, l’amphithéâtre, la tour Magne ou le Musée de la Romanité, à Orange, célèbre pour son théâtre antique et son arc de triomphe, ou encore à Saint-Rémy de Provence, où l’antique cité de Glanum aligne quelques beaux vestiges romains…

Demain : Arles chrétienne

L'hôtel est OUVERT

 
L'hôtel est ouvert du lundi à 15h au vendredi midi.
Les restaurants livrent et font de la vente à emporter.
L'hôtel applique les protocoles sanitaires Covid.

LIRE LA SUITE