Jour 5 – Mardi : Arles moderne

Cinquième étape de notre visite guidée d’Arles et de ses environs.

Vous l’aurez compris : Arles sait puiser dans son passé pour créer le patrimoine de demain. Pour cette nouvelle journée, nous vous proposons de suivre les pas d’artistes arlésiens ou non, qui ont fait rayonner la ville bien au-delà de ses anciens remparts.

Pour commencer, rendez-vous au Musée Réattu. Consacré aux beaux-arts et à l’art contemporain, le musée doit son nom au peintre néoclassique arlésien Jacques Réattu, prix de Rome en 1791, qui fit l’acquisition de deux bâtiments ayant appartenu à l’Ordre de Malte, et notamment le Grand Prieuré de Provence. À la fois monument historique, maison, atelier d’artiste et conservatoire de précieuses collections – , de la peinture classique certes, mais aussi des dessins et des peintures de Picasso, une magnifique collection photographique et même de l’art sonore – ce musée municipal est à l’image de sa ville : dynamique et pluriel. Et sa vue sur le Rhône est peut-être la plus belle d’Arles…

Pour déjeuner, l’hôtel d’Arlatan, situé à quelques pas rue du Sauvage, vous attend. C’est la parenthèse parfaite entre vos deux visites de la journée : un hôtel particulier remontant au Moyen-Âge, où se côtoient un mur antique du 1er siècle, des cheminées de la Renaissance, des plafonds peints du XVIIe siècle et le décor haut en couleurs de l’artiste cubano-américain Jorge Pardo.

Non loin de là, la Fondation van Gogh rend hommage à la figure du peintre hollandais dont elle expose, toute l’année, plusieurs œuvres prêtées par le musée van Gogh d’Amsterdam. Dans le cadre d’un ancien hôtel particulier entièrement réhabilité d’une manière résolument contemporaine, la fondation fait la part belle à la création actuelle en exposant des artistes de renommée internationale dont les œuvres font écho à l’œuvre du peintre « maudit ». Cerise sur le gâteau, sa terrasse, au dernier étage, offre une vue magnifique sur les toits de la ville.

Après tant de culture, il ne vous restera de force que pour la dégustation d’une glace chez Souleiles rue du Docteur Fanton, ou d’un Pac à l’eau place Paul Doumer, à l’ombre des tilleuls…

Le réseau des musées et des centres d’art est particulièrement riche autour d’Arles. Pour s’en convaincre, il suffit de se rendre au Carré d’Art de Nîmes, à la Collection Lambert en Avignon, à la Fondation Vasarély à Aix-en-Provence, au MUCEM à Marseille, au Domaine de Lacoste au Puy-Sainte-Réparade…

Demain : Arles, d’une tour à l’autre

L'hôtel est OUVERT

 
L'hôtel est ouvert du lundi à 15h au vendredi midi.
Les restaurants livrent et font de la vente à emporter.
L'hôtel applique les protocoles sanitaires Covid.

LIRE LA SUITE